Canidélite

  • Canidélite
  • Canidélite
  • Canidélite

Cet été, découvrez le cani-paddle !

Publié le
par Team Canidélite
Aucun commentaires

Faire du sport avec son chien en été est possible mais les sports pratiqués sont modifiés ou adaptés.

Avec les températures qui augmentent d’année en année, il n’est pas rare de dépasser le seuil de 25°C aux mois de mai/juin déjà ! On peut donc mettre de côté certains sports comme les sports de traction canicross, canivtt, canitrottinette…), ou choisir de s’adapter en réduisant les sorties, les distances et partir très tôt le matin pour avoir des températures encore relativement fraîches selon les régions.

Par chance, beaucoup d’autres sports peuvent être pratiqués avec nos chiens en été, l’un d’eux est le paddle !

Activité sportive pour l’humain comme pour le chien. L’équilibre en est le mot d’ordre ! Le paddle permet de travailler le gainage et la proprioception du binôme tout en étant une activité agréable et rafraichissante !

Le cani-paddle est une activité aux nombreux bienfaits à pratiquer en été avec son chien !

En effet, faire du paddle avec son chien permet notamment de :

  • Renforcer votre relation avec lui.
  • Travailler de nouvelles compétences d’obéissance ou généraliser celles enseignées sur le
    terrain dans un lieu rafraichissant.
  • Affiner votre lecture du langage corporel.
  • Faire un travail proprioceptif lors de l’apprentissage puis un travail de renforcement
    musculaire lorsque vous partirez en balade sur l’eau.

Le cani-paddle, pour quels chiens ?

Attention, la pratique du cani-paddle n’est pas adaptée aux chiots ou aux vieux chiens. Un chiot, chez qui la croissance n’est pas terminée et la musculature peu développée ne pourra pas rester en statique sur la planche instable. Cela représente un risque de blessure élevé pour lui ou pour votre vieux chien.

Vous pouvez néanmoins débuter l’habituation au paddle pour votre chiot sur la terre ferme et en le récompensant car il monte et descend sans rester en statique dessus. Le but sera juste d’alimenter sa base de données pour votre pratique future.

Dans le cas d’un chien adulte et en bonne forme physique, nous vous recommandons quand même de prendre rendez-vous chez un ostéopathe canin afin de vérifier que votre chien n’ait aucun blocage (qui lui procurerait des douleurs lors de sollicitations physiques) avant de faire son initiation au cani-paddle.

Voici nos recommandations pour bien débuter en cani-paddle :

En premier lieu, il faudra effectuer une initiation au paddle pour votre chien.
Il faudra commencer par habituer votre chien à l’objet « paddle » sur la terre ferme !

Récompensez chaque début d’interaction avec cet objet puis lorsque vous voyez que votre chien est à l’aise à la vue ou au passage vers le paddle, vous pourrez commencer à lui demander de monter dessus et récompenser chaque pas sur la planche.

Après cela, vous pourrez demander des positions déjà acquises pour votre chien telles que « assis » ou « couché » sur le paddle afin d’avoir la possibilité de les demander sur l’eau pour aider votre chien en cas de difficulté à tenir debout.

Ensuite, vous pourrez placer le paddle sur l’eau dans un endroit où vous et votre chien avez pieds.
Faites en sorte de bien stabiliser le paddle et demandez à nouveau à votre chien de monter dessus.
Faites des pauses régulièrement et redemandez les positions « assis » ou « couché » à votre chien sur le paddle sur l’eau. Si tout se passe bien, vous pourrez ensuite prendre la pagaie et vous éloigner du bord. Commencez bien-sûr par effectuer un très petit aller-retour et faites des descendre votre chien.

Vous pourrez aller de plus en plus loin et rester de plus en plus longtemps sur l’eau au fur et à mesure des sessions de cani-paddle, mais rappelez-vous que pour cela, il faut rester patient et à l’écoute de son chien.

En effet, tout au long de vos sessions de cani-paddle, vous devrez observer et prendre en compte les éventuels signaux de communication indiquant un stress et respecter le rythme de votre chien.

N’oubliez pas que le fait de rester debout ou assis sur une planche instable avec vous demandera un effort physique à votre chien qui sera en gainage en permanence sur le paddle ! Vous devrez donc également apprendre à déceler les signaux de fatigue physique de votre chien et arrêter la session avant qu’ils ne s’aggravent.

L’importance de faire porter un gilet de flottaison à votre chien en cani-paddle :

Équiper votre chien d’un gilet de flottaison en cani-paddle est extrêmement recommandé.
Le gilet de flottaison permet à votre chien de garder le dos bien droit, et d’avoir une répartition de l’effort sur l’ensemble de son corps lorsqu’il nage. Il permet également de sécuriser votre chien, il le fera flotter donc empêche la noyade et vous pourrez le hisser sur le paddle plus facilement en cas de chute.

Enfin, d’un point de vue organisation, le cani-paddle est une activité facile d’accès. Il est possible de louer un paddle auprès d’entreprises spécialisées ou d’acheter votre propre paddle en magasins de sport.

Vous aimez cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.