Canidelite
  • Canidélite
  • Canidélite
  • Canidélite

Quel est le salaire moyen d’un éducateur canin ?

Publié le
par Canidélite
Aucun commentaires

Avant de se lancer comme éducateur canin, il est important et nécessaire de faire un point sur le côté financier. En effet, avant d’ouvrir son entreprise, il faut connaître les différents frais que cela engendre d’être à son compte et avoir une idée du salaire qu’il est possible de se faire en tant que professionnel.

Même si nous adorons les animaux, il faut être conscient de ce que cela implique afin d’être honnête sur la réalité de ce métier. 

Le salaire

Dans les premiers mois, un éducateur canin peut espérer avoir un chiffre d’affaires compris entre 1000 et 2500 euros. Cependant, cela peut varier selon les mois car certains mois peuvent être plus creux comme lors de la période estivale car beaucoup de personnes partent en vacances et également lors des périodes de fêtes de fin d’année. Certaines personnes peuvent également avoir du mal à sortir et à se motiver en hiver. En effet, faire des séances d’éducation avec le redoux du printemps est bien plus apprécié qu’en plein hiver avec la pluie et le vent.

Ce sera donc à vous de bien gérer vos rentrées d’argent afin de ne pas vous retrouver embêté si certains mois sont plus creux que d’autres. 

Sachez également que le chiffre d’affaires de votre société ne représentera pas l’argent réel que vous aurez sur votre compte à la fin du mois. Vous devrez prendre en compte les cotisations URSSAF, l’assurance, les frais divers de société (friandises, essence, abonnements divers, etc.). Une fois tout cela déduit, vous pourrez enfin voir ce que vous rapporte votre société mensuellement.

Les dépenses

Nous vous conseillons également de prendre en compte les dépenses dues au démarrage de votre société. Et oui, il ne suffit pas d’acheter quelques laisses et des friandises, il y a de nombreux autres éléments à prendre en compte quand on se lance comme éducateur canin à son compte. 

  • En premier temps, pensez à votre identité visuelle. Il s’agit d’un point primordial car c’est ce qui va vous représenter en tant que professionnel : votre nom, le logo. Sachez que ce n’est pas une décision à prendre à la légère car cela vous suit pendant toute la durée de vie de votre société et indiquera qui vous êtes à votre clientèle. 
  • En continuant sur l’identité visuelle, l’investissement dans un site internet est également un coût à prendre en compte afin que vous ayez un bon référencement afin d’être trouvé par vos futurs clients. Cela reste un vrai travail alors n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui vous fournira un travail de qualité.
  • Une fois votre site internet créé, vous devrez penser à la publicité nécessaire afin de vous faire connaître dans votre région : flyers, cartes de visite, annonces dans les journaux, etc.  Vous pouvez également faire floquer votre véhicule, car cela peut apporter une grande visibilité pour votre entreprise. 
  • Enfin, il vous faudra également investir dans votre équipement afin d’être totalement opérationnel pour votre lancement : longes, friandises, jouets, vêtements d’extérieurs, harnais, muselières, plots, etc. Vous pouvez également aller plus loin avec des équipements d’agility ou pour de la récrée des chiots. Pensez également à clôturer votre terrain si vous en avez un, ainsi qu’avoir un abri de stockage pour y mettre votre matériel en toute sécurité.

En effet, tous ces éléments représentent un petit budget mis bout à bout, mais la plupart de ces frais ne seront à investir qu’une fois. Les consommables comme les friandises par exemples seront des frais réguliers mais ils seront moindre. 

Pour terminer, un autre investissement financier à prendre en compte est le fait de se former en continu afin d’avoir des connaissances solides et à jour pour conseiller vos clients de la meilleure façon. Le milieu du chien est un milieu où les connaissances évoluent et il va donc de soit de rester à jour. 

Pour conclure

Il est totalement possible de vivre du métier d’éducateur canin avec de la motivation et du travail. Cependant, il vous faudra prendre quelques précautions dans les débuts afin de ne pas échouer sur le plan financier en vous lançant tête baissée. L’alternative est de faire une étude de marché afin d’observer l’offre et la demande. Cela vous permettra d’observer les tarifs proposés par vos confrères afin de savoir quelle fourchette proposer. Le but est d’être un professionnel sérieux et abordable afin de pouvoir vivre. Mais attention à ne pas vous vendre avec des tarifs trop bas car vous ne vous en sortirez pas et cela peut avoir une connotation négative aux yeux de votre clientèle qui peut se poser des questions sur des prix si bas.

Si vous souhaitez des renseignements sur notre formation ou tout simplement pour avoir des conseils avant de vous lancer, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serions ravis de vous aider dans votre lancement professionnel !

Vous aimez cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *