Puis-je intervenir cet été si un chien est enfermé dans une voiture ?

Table des matières
Nos derniers articles

Les chiens se roulent souvent dans des odeurs fortes, comme les excréments ou les cadavres. Nous ne connaissons pas les raisons exactes mais, voici les hypothèses.  Masquer leur propre odeur

Adopter un chien est souvent vu comme un geste noble, apportant joie et compagnie. Cependant, la réalité quotidienne de la vie moderne peut transformer ce rêve en un véritable défi,

Avec l’arrivée des températures estivales, la question de l’intervention lorsqu’un chien est enfermé dans une voiture devient cruciale. Les températures à l’intérieur d’un véhicule peuvent rapidement atteindre des niveaux dangereux

Partager cet article

Avec l’arrivée des températures estivales, la question de l’intervention lorsqu’un chien est enfermé dans une voiture devient cruciale. Les températures à l’intérieur d’un véhicule peuvent rapidement atteindre des niveaux dangereux pour les animaux. Pouvant mener à des situations critiques en quelques minutes.

Merci aux forces de l’ordre d’Aucamville de m’avoir accordé du temps pour répondre à mes questions.

Les dangers pour le chien

Les chiens, tout comme les humains, sont sensibles à la chaleur. Contrairement à nous, ils ne transpirent pas de manière significative pour réguler leur température. La principale méthode pour se refroidir est le halètement, qui devient inefficace dans une voiture surchauffée. Des études montrent que la température intérieure d’un véhicule peut augmenter de 20 degrés en seulement 10 minutes par une journée chaude. Cela transforme une voiture en piège mortel pour un chien.

La législation en vigueur

En France, laisser un animal dans une voiture exposée au soleil peut être considéré comme un acte de maltraitance animale. L’article 214-23 du Code rural stipule que « tout animal doit être placé dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ». L’article 511-1 du Code pénal punit la maltraitance envers les animaux domestiques, incluant le fait de les laisser en danger dans une voiture.

La législation repose aussi sur l’article 122-7 du Code pénal, qui stipule que « n’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien ». Ce principe peut s’appliquer pour sauver un animal en danger.

Que faire en cas de constatation ?

Si vous repérez un chien enfermé dans une voiture par temps chaud, voici les étapes à suivre dans l’ordre :

1. Évaluer la situation : Vérifiez les signes de détresse chez le chien : halètement excessif, léthargie, absence de réaction. Prenez note de la température extérieure et de l’état général de l’animal. Il doit vraiment s’agir dans état de détresse

2. Chercher le propriétaire : Essayez de localiser le propriétaire dans les environs immédiats. Allez dans les magasins proches et demandez si une annonce peut être faite. Vous devez tout mettre en oeuvre pour le retrouver.

3. Contacter les autorités : Si le propriétaire ne peut être trouvé rapidement, contactez la police municipale ou la gendarmerie. Ils ont l’autorité d’intervenir dans ces situations.

4. Intervenir en dernier recours. Si, les autorités ne peuvent pas arriver à temps et que le chien montre des signes évidents de détresse, il peut être justifiable de briser une fenêtre pour sauver l’animal. Cette action devrait être votre dernier recours. Il est crucial de prouver que vous avez agi en état de nécessité pour éviter toute répercussion légale. Prenez des vidéos et des témoins de la situation et informez immédiatement les autorités de votre intervention.

Les risques

Briser la vitre d’une voiture pour sauver un animal d’une extrême chaleur en France peut entraîner des conséquences légales. Même si l’article 122-7 du Code pénal prévoit une exemption de responsabilité, si l’acte est nécessaire.

Des poursuites pour dégradation de biens peuvent etre engagées. En l’absence de preuves que l’acte était nécessaire et justifié par une situation d’urgence, la personne pourrait être accusée de dégradation volontaire. Conformément à l’article 322-1 du Code pénal, punie d’une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 euros. Et potentiellement, d’une peine de prison jusqu’à deux ans.

Conseils pour les propriétaires de chiens

Pour éviter de telles situations, les propriétaires de chiens doivent :

– Ne jamais laisser leur animal seul dans une voiture, même pour une courte période. 

– Prévoir des sorties en fonction des températures; Si vous devez voyager avec votre chien, assurez-vous que le véhicule est climatisé. De plus, vérifiez que le chien ne reste jamais seul à l’intérieur.

– Utiliser des solutions de garde ou de surveillance. Vous pouvez envisager de confier votre chien. Par exemple, à un ami ou à un service de garde lorsque vous devez faire des courses.

Conclusion

Intervenir pour sauver un chien enfermé dans une voiture peut être une nécessité en période de chaleur intense. Cependant, il est essentiel de suivre les étapes appropriées et de connaître les implications légales pour éviter des complications. La meilleure approche reste la prévention en sensibilisant les propriétaires à ne jamais laisser leurs animaux dans des conditions dangereuses.


Retrouvez nous cet été avec nos activités aquatiques pour chien NOS ACTIVITES (doc diving, paddle, piscine, etc). Rejoignez nous pour notre évênement : CANIDEPLOUF

Partagez votre passion du chien en le transformant en métier EDUCATEUR FORMATION.

Nos derniers articles

Les chiens se roulent souvent dans des odeurs fortes, comme les excréments ou les cadavres. Nous ne connaissons pas les raisons exactes mais, voici les hypothèses.  Masquer leur propre odeur

Adopter un chien est souvent vu comme un geste noble, apportant joie et compagnie. Cependant, la réalité quotidienne de la vie moderne peut transformer ce rêve en un véritable défi,

Prise d'infromations - Club de sport

Demande d'informations formation d'écucateur canin

Vigilants à l’accessibilité de nos formations, nous sommes à votre écoute pour étudier toute situation particulière de santé ou de handicap et pour envisager ensemble les adaptations nécessaires.

Merci de prendre contact avec notre référent handicap. Ainsi, nous mettrons en place un processus d’accompagnement personnalisé pour discuter des adaptations nécessaires et assurer un environnement d’apprentissage inclusif. 

Chloé Saragosa : 06 24 74 58 20 / chloe.canidelite@gmail.com

Votre 1er rendez-vous gratuit

Demande d'informations