Canidelite
  • Canidélite
  • Canidélite
  • Canidélite

Mon chien craint-il le froid ?

Publié le
par Canidélite
Aucun commentaires

L’hiver est là pour un moment et vous vous demandez si votre chien ressent le froid comme vous. La réponse n’est pas si simple, car il existe de nombreux facteurs qui influencent la sensibilité au froid des chiens. Voici quelques éléments pour vous aider à comprendre comment votre chien réagit au froid et comment le protéger si besoin.

Les caractéristiques physiques du chien

Le premier élément à prendre en compte est le type de pelage de votre chien. En effet, certains chiens ont une fourrure épaisse et isolante, qui leur permet de résister aux basses températures. C’est le cas par exemple du Husky Sibérien, du Saint-Bernard ou du Samoyède. Ces chiens ont un poil de couverture, qui fait office de barrière contre le vent et l’humidité, et un sous-poil, qui retient la chaleur corporelle.

D’autres chiens ont un pelage plus fin et moins fourni, qui les rend plus sensibles au froid. C’est le cas par exemple du Chihuahua, du Chien Chinois à Crête ou du Whippet et de certains grands chiens a poils ras. Ces chiens ont peu voire pas de sous-poil, et leur peau est plus exposée aux variations de température.

La taille du chien est également un critère important, car plus un chien est petit, plus il a du mal à maintenir sa température corporelle. Les chiens de grande taille ont une masse corporelle plus importante, qui leur permet de mieux conserver la chaleur. Pour autant, certains grands chiens peuvent avoir froid. On peut donner l’exemple des staff ou bouledogue qui n’ont pas de sous poil.

L’âge, l’état de santé et le mode de vie du chien

D’autres facteurs peuvent influencer la résistance au froid du chien, comme son âge, son état de santé et son mode de vie. Les chiots et les chiens âgés sont plus fragiles et plus vulnérables au froid, car ils ont un système immunitaire moins performant. Les chiens souffrant de certaines maladies, comme l’arthrose, le diabète ou l’hypothyroïdie, peuvent également avoir plus de difficultés à réguler leur température.

Le mode de vie du chien joue aussi un rôle. Un chien habitué à vivre à l’intérieur, au chaud, sera moins adapté au froid qu’un chien habitué à vivre dehors, dans un environnement plus rude. Il faudra donc veiller à acclimater progressivement votre chien au froid, en augmentant la durée et l’intensité des sorties.

Cela dépend de l’activité 

Évidemment, cela dépend aussi de l’activité. Un chien peut tout aussi bien attraper froid s’il est trop couvert ou pas assez. Il aura plus froid s’il est attaché que s’il a l’occasion de courir et marcher à sa guise.

S’il fait une activité sportive telle que l’agility, le frisbee, ou le treibball, le chien sera amené à avoir chaud.

Un chien avec une grosse activité soutenue comme certain sport demandant de gros efforts, peuvent faire des coups de chaleur en hiver.

Pourquoi ? Un coup de chaud peut survenir si une élévation extrême et brutale de la température centrale du corps à la suite d’une activité ou travail musculaire intense, arrive. En effet, elle provoque une désadaptation des systèmes régulateurs de l’organisme. Le chien peut alors trembler, s’évanouir ou même faire un arrêt cardiaque.

Attention également à la déshydratation. Les chiens sont moins enclins à boire de l’eau froide et une exposition prolongée au froid peut entraîner une déshydratation. Boire de l’eau est aussi important l’été que l’hiver.

Comment savoir si mon chien a froid ?

Il existe quelques signes qui peuvent vous indiquer que votre chien a froid, comme :

– des tremblements,

– une léthargie ou une apathie,

– un nez qui coule,

– une truffe ou une peau sèche,

– des engelures aux extrémités (oreilles, pattes, queue)

– des aboiements 

– pas envie de sortir ou rester dehors

– recherche de la moindre source de chaleur 

Si vous observez ces symptômes chez votre chien, il faut le réchauffer rapidement et le mettre à l’abri du froid. Vous pouvez lui donner une couverture, un plaid ou un manteau adapté à sa taille et à sa morphologie. Les hivers peuvent être rude pour un chien. Nous conseillons de le faire entrer dans la maison au sein du foyer que seul dehors. Chaque chien est différent, mais la plupart aiment un minimum de confort. Pensez à votre chien avant de le mettre dehors.

Est-ce qu’un chien peut attraper froid ?

Comme nous, les chiens peuvent attraper un coup de froid et développer un rhume. Le rhume chez le chien se manifeste par des éternuements, une toux, des écoulements nasaux ou oculaires, une perte d’appétit et une fièvre. Le rhume chez le chien est généralement bénin et se guérit en quelques jours, à condition de bien hydrater et nourrir votre chien, et de le garder au chaud.

Toutefois, si les symptômes persistent ou s’aggravent, il faut consulter un vétérinaire, car le rhume peut se compliquer en bronchite, en pneumonie ou en otite. Le vétérinaire pourra prescrire un traitement adapté à votre chien, en fonction de la cause du rhume (virus, bactérie, allergie, etc.).

Conclusion

En conclusion, les chiens ne sont pas tous égaux face au froid, et il faut adapter la protection de votre chien en fonction de ses caractéristiques physiques, de son âge, de son état de santé et de son mode de vie. Il faut également surveiller les signes de froid chez votre chien, et le réchauffer si besoin. Enfin, il faut être attentif au risque de rhume chez votre chien, et consulter un vétérinaire en cas de doute.

Pour en savoir plus sur nos cours d’éducation vous pouvez cliquer sur ce lien : Education Canine

Pour tous renseignements sur nos formations : Nos formations

D’autres articles : Le Blog

Vous aimez cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *