La dérive prédatrice chez les chiens

Table des matières
Nos derniers articles

Le chevauchement est un comportement souvent mal compris et source de gêne. Pourtant, il est important de savoir pourquoi les chiens adoptent ce comportement et comment y réagir. Cet article,

L’éducation canine est un domaine riche en discussions et en débats, où les propriétaires de chiens, les professionnels et les experts échangent des idées sur les meilleures pratiques pour former

Dans le monde complexe du comportement canin, un phénomène intrigant attire l’attention des propriétaires de chiens : la dérive prédatrice. Au cœur de cette exploration se trouve la compréhension des

Partager cet article

Dans le monde complexe du comportement canin, un phénomène intrigant attire l’attention des propriétaires de chiens : la dérive prédatrice. Au cœur de cette exploration se trouve la compréhension des réactions instinctives de nos compagnons canins, souvent mal comprises ou ignorées. Dans cet article, nous examinerons de près ce comportement fascinant, son impact sur la relation humain-chien, ainsi que les moyens de mieux le comprendre et de le gérer. 

Les instincts ancestraux à l’œuvre

Malgré des millénaires de domestication, les chiens conservent des instincts profondément enracinés de chasseurs. Même dans des environnements domestiques confortables, ces instincts peuvent resurgir de manière inattendue.

Quels sont les dangers des interactions mal contrôlées ? Pourquoi est-il risqué de laisser des chiens de différentes tailles jouer ensemble sans surveillance ? Et que se passe-t-il lorsque plusieurs chiens s’en prennent à un seul ?

La dérive prédatrice expliquée

La notion de « dérive prédatrice », introduite par le vétérinaire et comportementaliste Ian Dunbar, décrit un comportement où un chien, généralement plus gros, perçoit un autre chien comme une proie potentielle. On la nomme également dérive instinctive. Ce comportement commence comme une interaction sociale.

Contrairement à la prédation qui est provoquée de manière prévisible, la dérive prédatrice peut se produire parmi des chiens qui n’avaient jamais été prédateurs auparavant. Et ne le seront peut-être plus jamais.

Les déclencheurs de la dérive prédatrice

Face à des stimuli tels que les aboiements, les mouvements brusques ou la vulnérabilité apparente d’un chien plus petit, l’instinct de chasse peut prendre le dessus chez le chien plus gros. On peut également le voir quand des groupes de chiens interagissent.

Les conséquences tragiques

Malheureusement, les rencontres entre chiens peuvent parfois prendre une tournure tragique lorsque la dérive prédatrice se manifeste, aboutissant parfois à des blessures graves ou même à la mort de l’animal ciblé.

Prévenir plutôt que guérir

La prévention est la clé pour éviter les incidents liés à la dérive prédatrice. Les propriétaires de chiens doivent être attentifs aux signaux d’alerte et éviter les situations potentiellement risquées.

Par exemple, il est important de rester vigilant lorsque des groupes de chiens interagissent, ou si un jeu se déroule entre un petit chien et un chien plus grand. Même si les chiens semblent bien s’entendre, il est essentiel de les surveiller attentivement. Pour cela, vous devez être attentifs :

  1. Être conscient de ce risque et que c’est un comportement qui peut apparaître chez n’importe quel chien, même le vôtre.
  2. Évitez que les gros chiens jouent avec les petits chiens. Il y a une bonne raison pour laquelle les garderies et les éducateurs ont des activités souvent séparés en fonction de la taille. Même si le grand et le petit chien vivent ensemble, ce comportement peut se produire. C’est pourquoi toutes les précautions doivent être prises pour gérer et protéger le plus petit chien.
  3. Sachez que la dérive prédatrice est souvent déclenchée par un chien qui court, couine ou gémit de peur. Pensez-y !
  4. Une dérive prédatrice peut également se produire lorsque deux chiens se liguent contre un troisième.

La responsabilité des propriétaires

En tant que gardiens de nos amis à quatre pattes, il incombe aux propriétaires de chiens de prendre des mesures préventives pour garantir la sécurité de leurs animaux et de ceux qui les entourent. Être attentif et savoir lire son chien est essentiel surtout si celui-ci côtoie d’autres individus.

Éducation et sensibilisation

En sensibilisant les propriétaires de chiens aux dangers de la dérive prédatrice et en encourageant une meilleure éducation canine, nous pouvons contribuer à réduire les risques pour nos chiens. Voici quelques pistes pour vous aider dans cette problématique :

  • Comprendre le comportement. Apprenez à reconnaître les signes de la dérive instinctive chez votre chien, comme la fixation, la poursuite ou les comportements de chasse.
  • Enrichissement environnemental. Offrez à votre chien des jouets interactifs, des jeux de recherche de nourriture et des activités qui stimulent son esprit et canalisent son énergie. L’enrichissement doit être adapté à chaque chien.
  • Entraînement. Entraînez votre chien à revenir au rappel. Afin de pouvoir le rappeler lorsqu’il est sur le point de se lancer dans un comportement de chasse indésirable.
  • Distraction et redirection. Si vous observez des signes de dérive comportementale, distraire votre chien avec un jouet ou une activité qui capte son attention peut aider à détourner son comportement vers quelque chose de plus approprié.
  • Intervenez. Ne laissez pas toujours les chiens se débrouiller seuls. Vous pouvez interrompre des interactions et remettre les chiens en longe/laisse. Vous êtes là pour les protéger.
  • Consultation professionnelle. Si le comportement de votre chien pose problème, consultez un vétérinaire ou un éducateur comportementaliste canin qualifié. Vous obtiendrez des conseils et des stratégies spécifiques à votre situation.

Conclusion

En comprenant et en respectant les instincts naturels de nos chiens, nous pouvons créer un environnement plus sûr et plus harmonieux. Restez prévoyant et attentif face aux comportements des chiens. Ce type de comportement peut arriver, mais ne doit pas en devenir une psychose pour autant.


Si vous souhaitez de l’aide pour votre chien demandez un 1ER RDV GRATUIT

Pour faire de votre passion votre métier rejoignez notre FORMATION

Nos derniers articles

Le chevauchement est un comportement souvent mal compris et source de gêne. Pourtant, il est important de savoir pourquoi les chiens adoptent ce comportement et comment y réagir. Cet article,

L’éducation canine est un domaine riche en discussions et en débats, où les propriétaires de chiens, les professionnels et les experts échangent des idées sur les meilleures pratiques pour former

Prise d'infromations - Club de sport

Demande d'informations formation d'écucateur canin

Votre 1er rendez-vous gratuit

Demande d'informations