Canidelite
  • Canidélite
  • Canidélite
  • Canidélite

La malpropreté chez le chien : causes et solutions

Publié le
par Canidélite
Aucun commentaires

La malpropreté est un problème qui peut toucher les chiens de tout âge et de toute race. Il s’agit d’un comportement qui consiste à faire ses besoins dans des endroits inappropriés (comme l’intérieurde la maison). La malpropreté peut avoir des conséquences négatives sur la relation entre l’humain et le chien, ainsi que sur l’hygiène et le confort du foyer. Il est donc important de comprendre les causes de ce problème et de trouver des solutions adaptées pour y remédier.

Les causes de la malpropreté chez le chien

La malpropreté chez le chien peut avoir plusieurs origines, qui peuvent être regroupées en trois catégories : les causes physiques, les causes comportementales et les causes environnementales.

Les causes physiques 

Elles sont liées à l’état de santé du chien. Il peut s’agir de problèmes rénaux, d’infections urinaires, d’incontinence, de diarrhée ou de vieillissement. Ces troubles peuvent affecter la capacité du chien à se retenir ou à contrôler ses sphincters. Dans ce cas, il est indispensable de consulter un vétérinaire pour établir un diagnostic et un traitement adapté. L’âge du chien, à savoir très jeune ou très vieux, va également avoir son importance. En effet, les sphincters peuvent ne pas etre assez solides lors de ces périodes.

Les causes comportementales 

Elles sont liées à l’éducation du chien ou à son état émotionnel. Tout d’abord, Il peut s’agir d’un mauvais apprentissage de la propreté, qui n’a pas été fait correctement ou suffisamment tôt. Il peut aussi s’agir d’un marquage urinaire, qui est un comportement normal chez les chiens pour exprimer une émotion. Il peut également s’agir d’une anxiété, qui peut être provoquée par la peur, le stress, l’ennui ou la frustration. L’anxiété peut amener le chien à faire ses besoins pour se soulager. Cela peut également être pour attirer l’attention de son humain. Il faut entendre par là, que c’est le symptôme d’un mal être et non pas une vengeance. 

La vengeance est un concept qui n’existe pas chez les chiens. Les chiens vivent dans l’instant présent et n’ont pas la capacité cognitive nécessaire pour concevoir des plans de vengeance. Ils ne gardent pas en mémoire un acte passé avec l’intention de l’utiliser pour se venger plus tard. Comme dit précédemment, ce qui peut faire penser à de la vengeance et en fait le signe d’une émotion forte (joie, stress, etc).

Les causes environnementales 

Elles sont liées aux conditions de vie du chien. Il peut s’agir d’un changement d’environnement, comme un déménagement, l’arrivée ou le départ d’un membre du foyer, l’adoption d’un autre animal, etc. Ces changements peuvent perturber le chien et le faire perdre ses repères. Il peut aussi s’agir d’un manque de sorties, qui empêche le chien de faire ses besoins à l’extérieur. Évidemment, cela peut venir du fait quon laisse trop de temps s’écouler sans donner l’opportunité au chien de faire ces besoins.

Les solutions pour remédier à la malpropreté chez le chien

La malpropreté chez le chien n’est pas une fatalité. Il existe des solutions pour aider le chien à retrouver la propreté ou à la maintenir. Voici quelques conseils à suivre :

– Identifier la cause de la malpropreté. Il faut d’abord éliminer toute cause physique en consultant un vétérinaire. Un ostéopathe peut également aider en manipulant la vessie par exemple.  Ensuite, il faut observer le comportement du chien et son environnement pour déterminer la cause comportementale ou environnementale.

– Reprendre l’apprentissage de la propreté. Si le chien n’a pas appris la propreté ou l’a oubliée, il faut reprendre les bases de cette compétence. Pour commencer, il est nécessaire de sortir le chien régulièrement, surtout après les repas, les siestes et les jeux. Il convient de le féliciter et le récompenser lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur. Il ne faut pas le gronder ou le punir lorsqu’il fait ses besoins à l’intérieur. En effet, cela peut le stresser et empirer cette problématique. Il est nécessaire de nettoyer les zones souillées pour ne pas l’inciter à recommanser.

– pour limiter le marquage urinaire. il convient de limiter son accès aux zones qu’il cible. Le stériliser  s’il n’est pas destiné à la reproduction, peut réduire son envie de marquer. Demandez a votre vétérinaire pour ce conseil car chaque chien est différent. Il faut également 

-Lui offrir de quoi l’occuper comme de la mastication CANIGOURMAND va permettre au chien de mieux gérer ces émotions et de s’occuper. Mastiquer permet souvent aux émotions de se stabiliser, comme la frustration.

– Si le chien est anxieux, il convient d’essayer de trouver la source de son angoisse et de la supprimer ou de la diminuer. Il permettre aussi d’avoir  un environnement sécurisant et rassurant. Il faut également lui apporter de l’attention et de l’affection. Enfin, pensez à lui proposer des activités ludiques et stimulantes, comme des jeux, des balades ou des séances d’éducation.

Conclusion

La malpropreté chez le chien est un problème qui peut être résolu avec de la patience, de la compréhension et de la cohérence. Il faut toujours respecter le rythme et les besoins du chien, et ne pas hésiter à demander l’aide d’un professionnel si le problème persiste. Pensez que le chien lui même ne pense pas à mal. Faire ces besoins est naturel et que le chien n’a pas de toilettes à disposition h24. Restez indulgent et compréhensif.


Pour apprendre à gérer les problèmes de comportement comme un pro, rejoignez nous : FORMATION

Si vous souhaitez simplement des conseils et être guidé prenez un RDV GRATUIT dans un de nos centres.

Vous aimez cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *